?

Fonctionnalités Smashrun Pro

Actuellement, les utilisateurs Pro ont accès aux fonctionnalités suivantes :

  • PR Progress
  • Zones d'entraînement
  • Tendances d'allure
  • Progrès vers l'objectif
  • pace buckets
  • heart rate zones
  • cadence distribution
  • hill grade distribution
  • Stryd power meter support
  • elevation profile
  • segments les plus rapides
  • temps de passage
  • Indice de Performance Smashrun (Pro)
  • estimated finish times
  • pace variability
  • 22 pro notables
  • pro color picker
  • 38 pro badges
  • cooper test run view
  • analyze run view

Pour plus de détails sur certaines des fonctionnalités analytiques uniques à Smashrun, voici un glossaire des termes avec leur description, les cas d'utilisation, et des captures d'écran.

Remarque : Les fonctionnalités Smashrun Pro sont optimisés pour fonctionner au mieux dans Chrome.

Si vous avez d'autres questions concernant l'une des fonctionnalités pro, écrivez-nous !

    Glossaire Smashrun Pro

  1. Analyze Run View
  2. Tendances d'allure
  3. Variation de l'allure
  4. Progrès vers l'objectif
  5. Carte Pro
  6. PR Progress
  7. Indice de Performance Smashrun (Pro)
  8. Zones d'entraînement
  • Analyze Run View

    Great runs are often determined by the peak months of our training. To keep improving, we need to understand what worked and what didn’t. That’s why we built the Analyze Run View. By looking at the training in the months leading up to a race, we can indentify what made certain PR’s possible.

    You can view the training that took place 3 months prior to any best performing run by clicking on that run within Pace Trends or PR Progress. At a glance, you’ll see your performance, the basic conditions that affected that performance, and the details about your training that led up to that run.

    All the runs that you did in the 90-day period leading up to that run you’re viewing show up as a distribution. This allows you to easily visualize how many of those runs were longer/shorter, faster/slower, or had a higher-lower heart rate. So, you might find that 75% of all your runs leading up to your 5km PR were under 7km long, that 10% of all your training runs were within 10 seconds of your 5k PR pace, and that you averaged 40km/wk in the 90 days leading up to race day. The Analyze Run View is a great way to learn from your best runs!

  • Tendances d'allure

    L'amélioration de la vitesse est l'une des choses sur lesquelles il facile de se méprendre lorsque vous ne regardez pas les bons indicateurs. Prendre l'allure moyenne sur l'ensemble de vos courses pour un mois donné donne souvent une représentation inexacte de votre potentiel réel, surtout si vous courez avec grande variété d'allures d'entraînement tout au long du mois. Idéalement, vous voulez pondérer chaque sortie différemment en fonction de leur longueur. Un 10 km tempo ne devrait-il pas plus compter que 5 km en récupération ? Mais même comme ça, ça reste compliqué.

    Comme la valeur SPI normalise l'allure sur les différentes distances, il est en mesure de comparer toutes les distances sur un même pied d'égalité. Cela en fait donc un outil précieux pour mesurer l'amélioration globale. Il vous aide à vous apercevoir qu'un 4:20min/km (7:00 min/mi) sur 1500 m n'est peut-être pas réellement être aussi bon qu'un 4h00 sur marathon. Et c'est assez logique car vous êtes peut-être capable de courir un 1500 super rapide, mais êtes-vous capable de maintenir ce rythme sur 42 km ?

    La fonction « Tendances d'allure » prend vos trois meilleures performances de chaque mois et trace la meilleure courbe dérivée sur l'ensemble de votre historique de course. Vous pouvez ainsi voir comment s'est améliorée votre allure globale au fil du temps. Le graphique calcule également votre le l'écart moyen du SPI par semaine et son effet sur votre temps au 5k.

    La chose fantastique concernant les tendances d'allure est que vous pouvez isoler vos cycles d'entraînement et voir vos améliorations pour une période donnée. Il n'est pas rare pour un coureur de laisser tomber un plan d'entraînement et le reprendre plus tard, ou d'avoir une période de repos planifiée. Dans ce cas c'est utile de pouvoir regarder vos données de courses à partir du moment où vous avez repris votre entraînement !



  • Variation de l'allure

    Every runner knows that there's more to running that just running fast. There's even plenty of both logical and empirical evidence suggesting that a pacing strategy delivers better performance.

    Si vous commencez trop vite une épreuve de longue distance, vous pourriez brûler trop tôt vos cartouches. Mais si vous commencez trop lentement une course de 5 km, vous risquez de finir en deçà de votre objectif. La distance importe souvent autant que la vitesse, et une course réussie, quelle que soit la distance, nécessite un entraînement pour bien maîtriser son allure.

    Pour développer un sens inné de l'allure, vous devez à apprendre à la sensation. Plus vous passerez de temps à courir, plus vous apprendrez rapidement à intégrer les différentes allures. Bien sûr, il est aussi important de savoir comment votre allure varie pour une course particulière. Voilà pourquoi nous avons introduit la métrique Variation de l'allure.

    La variation de l'allure vous offre une représentation différente de votre changement d'allure au cours d'une sortie - en gros, sous la forme d'un cercle. Pensez-y comme à un rapide coup d'œil sur la façon dont vous avez géré votre allure pour une course donnée.

    It is calculated by looking at the distance traveled in 10 second intervals over the course of your run and finding the average deviation.

    Par exemple, le cercle en bas à gauche représente une course assez stable avec 4 % de variation de l'allure, alors que le cercle de droite ressemble beaucoup plus à un fartlek avec d'importantes variations de l'allure.

    Parfois, vous voulez être capable de délimiter les changements de vitesse (comme lors des fractionnés), mais d'autres fois, vous voudrez peut-être garder une allure plus constante (lors d'entraînement à allure tempo). L'attention donnée à la variation de l'allure dépend vraiment du contexte de votre entraînement, mais à chaque fois que vous aurez besoin de travailler sur le peaufinage votre allure, l'information sera là pour vous aider.

  • Progrès vers l'objectif

    Le but de « Progrès vers l'objectif » est de vous aider à rester sur la bonne voie lors de votre entraînement. Que vous manquiez une journée, reportez une longue sortie, ajoutez un jour ou une semaine de repos, la page « Progrès vers l'objectif » vous dira combien vous devrez courir pour rattraper votre retard.

    La ligne grise représente le chemin le plus direct vers votre objectif. La pente est déterminée par la distance de l'objectif divisé par le nombre de jours de cette période. Si votre objectif de distance est de 300 kilomètres et que vous vous donnez 30 jours pour l'accomplir, alors la pente sera de 10 km/jour. Bien sûr, comme tout le monde ne coure pas tous les jours, pensez plutôt à la ligne grise comme une balise. Le plus vous êtes proche d'elle, plus vous restez en bonne voie pour atteindre votre objectif.

    La ligne jaune est votre progression actuelle. Si vous êtes au-dessus de la ligne grise, cela signifie que vous êtes en avance.

    Si vous passez la souris sur votre l'historique de votre progression, vous verrez où vous étiez en termes de distance à ce point. Si vous passez la souris sur des dates futures, la distance moyenne que vous devez parcourir pour atteindre votre objectif est calculée et affichée.

    Si vous avez pris beaucoup de retard, vous verrez que la ligne reliant vos progrès en cours au chemin le plus direct se transforme en une ligne rouge. Plus p est le rouge plus difficile sera le chemin pour rejoindre votre objectif. Plus le rouge est pâle, plus la distance pour rattraper votre objectif est facile à faire. Ces couleurs sont déterminées en fonction de la proportion de la distance que vous avez à parcourir chaque jour sur le nombre de jours qu'il vous reste.

    L'axe horizontal vous montre les jours lors desquels vous avez couru. Si vous passez la souris sur l'un d'eux, la distance courue ce jour-là est affichée. Si vous avez couru deux fois en une journée, ce sera la distance totale de ces deux courses qui sera affichée. En cliquant dessus, la page de la course correspondante s'ouvre.

    Le plus important à retenir concernant la fonctionnalité « Progrès vers l'objectif » est qu'elle vous aide à atteindre vos objectifs en vous le plus d'options possibles pour rester sur la bonne voie. Ainsi, vous pouvez être en avance, en retard ou en bonne voie sur l'objectif. Il sera toujours en mesure de vous où vous en êtes.



  • Carte Pro

    La carte Pro offre la vue la plus complète que vous puissiez avoir sur une course. Elle est facile à utiliser et elle donne un aperçu des relations et des interdépendances entre votre allure, votre FC, le dénivelé et la cadence.

    Par défaut le chemin tracé est une représentation visuelle de votre vitesse, mais avec beaucoup plus de granularité que ce que vous pourriez trouver dans une carte thermique traditionnelle. La carte ne se contente pas d'indiquer si vous êtes rapide ou lent, mais elle vous montre une distribution très précise de votre allure.

    Par exemple, voici à quoi peut ressembler la carte pour une course 5k. La gamme des allures que vous voyez sur cette carte va de 5:26min/km (8:45min/mi) à 3:25min/km (5:31min/mi).

    Voici une carte d'une course très escarpée qui comprend beaucoup de sections faites en marchant ou à allure de récupération.

    Ce qu'il y a d'intéressant avec ce niveau de détail est que lorsque vous regardez vos anciennes courses, vous être en mesure de reconnaître le genre de course en vous basant sur les couleurs seules. Comme les zones d'allures sont en valeur absolue (les segments super rapides sont toujours en blanc et la marche un rouge très foncé), vous pouvez vraiment voir votre amélioration par rapport à vos performances passées.

    Voici quelques autres choses que vous pouvez faire avec la carte Pro.

    Voir le résumé de segments spécifiques

    Comme toute autre carte, la carte Pro dispose d'une légende. La légende est utile pour voir les détails associés aux zones d'allures, zones FC, dénivelé et zones de cadence.

    Par exemple, si vous cliquez sur l'unes des zones d'allures pour une course particulière, vous remarquerez que la légende affiche la distance, la durée et l'allure moyenne des segments de votre course qui ne concernent que cette gamme d'allure. Si vous courez avec un capteur de cadence ou un moniteur de fréquence cardiaque, vous verrez également les données récapitulatives pour ces deux paramètres.

    Mise en valeur des informations facile et rapide

    Comme indiqué ci-dessus, la barre de graphe au bas de la carte permet d'affiner le filtre que vous avez choisi. Si vous êtes en train de consulter les allures, vous verrez un graphique de la distribution de votre allure. Si vous visionnez votre FC, vous verrez les différentes zones de fréquence cardiaque, etc.

    Voici comment sélectionner des distributions spécifiques : cliquez une seule fois sur un graphique et mettez en surbrillance le segment qui vous intéresse, cliquez deux fois pour tous les segments au-dessus et cliquez trois fois pour inclure tous les segments en dessous. Un quatrième clique réinitialisera le graphique.

    Voir les relations entre les différentes variables

    Disons que vous êtes en train de regarder la distribution de votre allure sur votre carte. Si vous passez la souris sur l'icône de filtre par dénivelé, vous verrez un aperçu du dénivelé de votre course superposé au graphique d'allure, avec un nouvel axe Y pour indiquer l'échelle.

    Si vous courez avec un moniteur de fréquence cardiaque ou d'un capteur de cadence, vous pouvez également passer la souris sur ces filtres pour voir comment votre allure évolue en fonction de votre FC ou votre cadence.

    Sélectionner les segments les plus rapides

    Chaque course a ses segments les plus rapides et le nombre de segments calculés dépend de la longueur de la course. Si vous cliquez sur un segment, tout le reste de la course sera invisible sur la carte afin que vous puissiez voir exactement où il se situe. À chaque segment est associé son allure correspondante et son indice de performance Smashrun (SPI).

    Voir les temps de passage pour l'allure, le dénivelé, la FC et la cadence

    Les temps de passage seront toujours affiché à droite sur la carte, dans la même section que les segments les plus rapides. Pour isoler un temps de passage dans votre carte, il suffit de cliquer sur lui pour que la légende, le graphique de distribution et le graphique de changement d'allure changent et n'affichent que les informations du temps de passage.

    Vous pouvez également basculer entre les filtres (allure, FC, dénivelé, cadence) afin de voir leurs temps de passage correspondants.

    Pour un résumé encore plus rapide de la carte Smashrun Pro, vous pouvez regarder cette vidéo de 1 min 44 sec. Elle montre à peu près tout ce dont vous avez besoin de savoir à propos de la carte. Bonne analyse !




    Dans le blog Smashrun (en anglais) : Trois conseils pour l'utilisation de la carte Smashrun Pro

  • PR Progress

    PR Progress is a visual representation of your personal records over time. You can compare your recent PR’s against your all time records, and maybe even identify your next personal best based on any PR.

    For most beginner runners, it’s easy to notice performance gains in a short amount of time. For long-term runners, especially those who race several times a year, performance gains are not always as easy to measure. Just because you missed a target time for a given race, doesn't necessarily mean that you didn't set a new PR. And, more importantly, your recent best performing run could actually lead to a PR in other distances.

    The default view for PR Progress draws a line through your all time best performing runs. The scatter plot underneath are all of your other runs. The line, effectively, represents the boundary between the best you've ever done, and what's left to achieve.

    Analyze Past Performance

    You can visualize how your PR's have changed over time by highlighting a section of the timeline and dragging it forward (or back). As you select a period, Smashrun plots your PR's within that time frame so that you can compare it to your all time bests.

    This helps you see:

    • how long it's been since you've run a certain distance,
    • how long it's been since you've set a PR for any distance,
    • and when you might have had down periods in your training.

    Predict Future Performance

    You can also see which of your current PR's you might be able to beat based on a PR you've set in the past 30/60/90 days Just click on 'PR's you can beat', select a period, and click next. This generates a predictive curve where each yellow dot indicates your predicted performance for the distance based on your reference run.

    Mouse over any of the predictions to see what they are. Click next to differentiate the predictions between those that are better than your all time PR's from those that are not. Click next once more to map the remaining predictions to common race distances. Mousing over any of these predictions shows your predicted time, pace, and percentage improvement over your current time for that distance.

    It's important to note that the predictions are only as good as your reference run. Differences in elevation change, temperature, or even the curviness of the route can throw off the projection. And, in general, longer distances make better reference runs than shorter distances.

  • Indice de Performance Smashrun (Pro)

    Lorsque la distance augmente, l'allure diminue selon une courbe prévisible. Cela signifie qu'indépendamment de votre vitesse, à un certain moment, vous ralentirez lorsque vous commencez à courir des distances beaucoup plus longues. L'indice de performance Smashrun (ou SPI) normalise cette courbe prévisible, de sorte que vous pouvez comparer des courses de différentes distances d'égal à égal.

    Le SPI utilise une échelle de 1 à 1000 où une valeur de 1 est une estimation de l'aptitude requise pour marcher cinq kilomètres à allure modéré et une valeur de 1000 est le record du monde pour la distance parcourue. Notez que selon la distance totale d'une course, il peut parfois être difficile de calculer un SPI valable pour des segments très courts. Il est donc possible de trouver des courses de 250 mètres ou de 400 mètres sans valeur de SPI.

    Vous pouvez afficher votre SPI dans les détails la course, dans la carte et dans la page des tendances d'allure.


    Dans le blog Smashrun (en anglais) : Comment utiliser le SPI (et les Tendances d'allure)

  • Zones d'entraînement

    Une zone d'entraînement représente la somme de tout le temps passé à courir à une allure, zone FC, ou déclivité particulière. Si vous combinez toutes vos zones d'entraînement pour une catégorie donnée, vous obtiendrez une courbe de distribution qui raconte l'histoire de votre entraînement.

    Les zones d'entraînement de Smashrun prennent chaque point GPS pour créer un graphique cumulé de chaque seconde de chaque course dans la totalité de votre historique de course et organise les données par allure, FC et déclivité.

    Looking at absolute and relative time spent at different training bands makes it easier for runners to manage long-term progression. In addition, here are some examples of what you might look at within your training bands:

    Répartition de l'allure

    • Filtrer par allure tempo et au-delà pour voir si vous faites plus de travail de vitesse que de courses faciles ou de récupération.
    • Filtrer par allure VO2max pour voir si vous incorporez suffisamment régulièrement des entraînements fractionnés.
    • Afficher la répartition de vos allures en pourcentage de toutes les courses de l'année précédente pour identifier des tendances saisonnières dans votre allure.

    Répartition de la fréquence cardiaque

    • Filtrer par zone anaérobie pour voir combien de fois êtes à votre seuil de lactate pendant votre cycle d'entraînement.
    • Filtrer par zone aérobie pour voir si vous passez suffisamment de temps à vous construire une base solide.
    • Filtrer par récupération pour voir si vous vous reposez suffisamment lors des périodes d'entraînement difficiles.

    Répartition par déclivité

    • Visualiser la répartition des difficultés des côtes en pourcentage de l'ensemble de vos courses pour voir quand vous avez travaillé en côte pendant votre entraînement.
    • Filtrer par côte > 1 % pour voir l'entraînement fait en côte.
    • Filtrer par diverses difficultés de côte pour voir les périodes d'entraînements incorporant des côtes dures.

    Il est important de se souvenir que plus vous courez, plus vous pouvez tirer parti de vos zones d'entraînement. Utilisez-les pour rester en phase avec vos objectifs d'entraînement ou pour éviter le surentraînement et les blessures. Les zones d'entraînement sont un outil puissant pour effectuer une analyse transversale de vos courses. Nous l'avons conçu pour aider les coureurs à s'entraîner sur le long terme.




    Dans le blog Smashrun (en anglais) : Zones d'entraînement et volumes d'entraînement